Hiver 2010 - 2011

1er décembre

Ce premier jour de l'hiver météorologique est très froid: les températures, déjà basses au matin, baisseront dans l'après-midi. En fin d'après-midi, une zone neigeuse "surprise" se forme en travers de la Belgique (sur un axe Hautes-Fagnes - Brabant - côte) au niveau d'un front occlus d'altitude et donne plusieurs centimètres de neige fraîche et poudreuse. Alors que ce premier front se déplace vers la Flandre en faiblissant, un deuxième se forme sur la province de Namur en fin de soirée, apportant de nouvelles chutes de neige.

 

La place de la station à Namur sous la neige.

On observe 3 à 4 cm supplémentaires à Namur et parfois jusqu'à 6 ou 7 cm par endroit, s'ajoutant à la couche de neige déjà tombée lundi. Ces chutes de neige survenant sous des températures très basses (entre -5 et -9°C de manière générale) entraînent de gros embarras de circulation sur le réseau routier à l'heure de pointe: plus de 500 km de bouchons sont répertoriés. 

Cette perturbation s'accompagne d'un vent glacial qui fait baisser la température ressentie à -15°C!


Alerte lancée par l'IRM. Ci-dessous, carte des températures relevées vers 18h30, alors que la neige tombe sur la Belgique.


Le 2 décembre, il continue de neiger sur bon nombre de régions, suite à l'arrivée d'une nouvelle perturbation depuis la France, d'intensité moins faible que celle de la veille toutefois. Par endroit, la couche totale de neige accumulée dépasse les 10 cm. Dans le Namurois, l'épaisseur du manteau blanc est d'environ 5 cm. Les températures restent très basses: ainsi à Uccle, la température maximale observée pour ce jour est de -4,5°C.

La citadelle de Namur vue depuis le Grognon

3 décembre

Les températures minimales relevées sont très basses. Une fois n'est pas coutume, la côte enregistre des valeurs inférieures à bon nombre de stations de l'intérieur du pays. On observe -13,0°C à Coxyde et Ostende. Ailleurs, on relève, -11,3°C à Botrange, -11,0°C à Gand, Anvers et Kleine-Brogel, -10,7°C à Courrières,-9,3°C à Montigny-le-Tilleul et -8,8°C à Floriffoux. Dans la soirée, les températures baissent à nouveau très fort. 

 

4 décembre

La nuit a été à nouveau très froide avec par exemple - 9,2°C enregistré à Montigny-le-Tilleul. En fin de nuit, les températures entament une remontée suite à l'arrivée de courants maritimes: une perturbation arrive de l'Atlantique et génère de nouvelles chutes de neiges sur la Belgique dans l'après-midi, l'épisode dure une à deux heures. De l'air plus doux s'intercale en altitude, entraînant des pluies verglacentes, surtout sur l'ouest du pays. Sur Montigny, la perturbation dépose seulement 1 cm de neige, portant l'épaisseur totale de la couche à 4,5 cm. En Hautes-Fagnes, la couche de neige excède les 15 cm.

Carte d'analyse de surface du 4 décembre à 12h00. Le front chaud responsable du premier épisode arrive sur le pays. Si l'air froid n'avait pas été présent, cette configuration n'aurait rien d'hivernal...

 

En soirée, une deuxième perturbation (durée: une heure) glisse rapidement à travers le pays du sud-ouest au nord-est: elle amène de la pluie et/ou de la neige fondante sur l'ouest du pays, et de la neige sur l'est. A Montigny, 1,5 cm se déposent, la couche de neige est maintenant de 6 cm.

Image radar de la deuxième perturbation à 17h00. Elle arrive seulement en Belgique. Ci-dessous, passage de la perturbation sur Montigny.

Plus tard dans la soirée, le front froid de la perturbation approche du pays, amenant de nouvelles précipitations. Mais de l'air doux circule devant lui, ce qui entraîne des pluies sur beaucoup de régions du pays, accompagnées d'un dégel marqué. La couche de neige fond en de nombreux endroits.


5 décembre - Chutes de neige importantes

En début de matinée, alors que le front froid reste bloqué sur le pays, l'arrivée d'air froid en altitude permet à la pluie de se changer à nouveau en neige au-dessus de 100 mètres d'altitude (où les températures sont comprises entre -2 et +1°C). Il neige donc sur une bonne partie de la Wallonie, excepté sur le Hainaut occidental et l'ouest du Brabant Wallon. La neige ne va cesser de s'accumuler tout au long de la matinée.

Image radar du front froid le 5 décembre à 8h45. Ci-dessous, analyse de surface pour le même jour à 1h00 heure belge. On voit bien le front froid s'approcher du pays.

Sur le temps de midi, l'intensité des précipitations hivernales tend à faiblir quelque peu sur la région de Charleroi, la perturbation se déplaçant lentement vers le sud-est, et gagnant l'Ardenne. La situation sur les routes devient difficile, le réseau secondaire restant complètement enneigé. Même les routes nationales ne sont pas sûres...

Montigny, comme d'autres communes, se retrouve sous la neige. D'autres photos: http://hydrometeo.e-monsite.com/album-cat-1-240221.html

Au final, cette perturbation aura apporté 10 à 20 cm de neige supplémentaires. Ajouté au manteau de neige préexistant, la couche de neige atteint des épaisseurs impressionnantes: 

- A Montigny-le-Tilleul, où la quasi-totalité de la couche de neige des jours précédents avait fondu durant la nuit, on observe 13 cm de neige à la fin de l'épisode.

-Dans le Namurois ainsi que dans les Hautes-Fagnes, on observe environ 30 cm de neige.

- Mais c'est le sud de l'Entre-Sambre-et-Meuse qui collecte les plus grosses épaisseurs de neige: on y observe une accumulation comprise entre 20 et 40 cm.

Report des observations du webmaster sur Météo Alerte entre 11h45 et 16h10.

 

6 décembre

Dans la nuit du 5 au 6, il continue de neiger sur le sud du pays. Ailleurs, le temps se dégage, et la nuit se fait froide: on relève -4,5°C à Montigny-le-Tilleul. Il ne dégèle pas de la journée, permettant à la couche de neige de persister.


7 décembre

La nuit est froide sur le pays de Herve (-6,8°C à Mortroux) et sur l'Ardenne Centrale (-9,1°C à Pessoux). Ailleurs, les températures minimales oscillent entre -2 et -5°C.


8 décembre

Une perturbation arrivant de France concerne le sud du pays et donne parfois près de 10 cm de neige. Temporairement, cette neige se transforme en pluie verglaçante et provoque de gros embarras de circulation. Le veille au soir et la nuit qui suite, l'Ile de France est durement touchée par ces chutes de neige, entraînant une situation apocalyptique sur les routes.


10-12 décembre 

Les températures remontent parfois jusqu'à +5°C pendant ces trois jours. La couche de neige fond en de nombreux endroits.


13 décembre

L'hiver est de retour sur la Belgique. La nuit est glaciale: on observe comme températures minimales les valeurs suivantes: -9,9°C au signal de Botrange, -9,8°C à Bovigny, -6,3°C à Limelette, -6,0°C à Virton-St-Mard et -5,7°C à Floriffoux.

 

14-15 décembre

Il neige à plusieurs reprises sur le pays, on observe la formation d'un ou deux centimètres supplémentaires.

 

16 décembre - très fortes chutes de neige

Une perturbation descend du nord, accompagnée de fortes précipitations et d'air un peu plus doux en altitude. Il pleut en basse et moyenne Belgique, mais il neige fortement en Haute Belgique où une alerte rouge est déclenchée par l'IRM et Météo Belgique. De l'air très froid en altitude suit immédiatement la perturbation  (-8 à -9°C à 1500 mètres d'altitude contre -2 dans le coeur de la perturbation) et est rabattu vers le sol par les précipitations, amplifiant le front froid et le rendant très intense: le neige arrive brutalement sur le nord du pays vers 17h00, sur Bruxelles vers 18h00 et sur Namur peu après 19h00. Sur Namur et ses environs, un orage de neige (quelques éclairs observés) déclenche une véritable tempête de neige d'environ 15 minutes. L'intensité diminue un peu par après. Le front froid est très marqué: à Namur, la température passe de 2,5°C à -0,5°C en une vingtaine de minutes.

Ci-dessus: Alerte de Météo Belgique

Ci-dessous: carte d'analyse de surface à 13h00: le front froid, suivi par une déferlante d'air polaire, est aux portes du pays.


Au final, ce sont 3 à 4 cm de neige qui se déposent sur bon nombre de régions (notamment à Namur et à Charleroi), mais parfois 15 à 20 cm en certains points de la Haute Belgique.

Le Grognon et le parlement wallon (en arrière plan) sous la neige.

D'autres photos : ICI

17 décembre

En soirée, une nouvelle perturbation arrive de France (elle a donné parfois 15 cm de neige en Normandie) et déposent 3 à 4 cm de neige supplémentaires sous des températures très froides (avoisinant les -5°C).

 

18 décembre

En soirée, une troisième perturbation arrive de France et donne 5 à 10 cm de neige en Ardenne. A Montigny-le-Tilleul, il tombe seulement 1 cm, portant la couche de neige totale à 7 cm. D'autre part, l'IRM annonce qu'un record a été battu: depuis le début du mois de novembre, on a observé 18 jours de neige à Uccle. Jamais ce nombre n'a été atteint depuis que les observations météo existent à Uccle.

-----------

Lien vers la deuxième partie des chroniques de cet hiver

 

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site